Logo transparent
Saint Georges Montaigu Vendée Basket
Adresse
07.81.49.31.03 sgmvbsecretariat@gmail.com
Déjà 6 commentaires sur ce sujet
Date d'ajout
1.
coatch par interime
2013-04-27 19:30:39
Très bon match de la coop 2 avec un effectif réduit mais de qualité.
Une defaite honorable mais difficile malgré une avance de 4 points à 2 minutes de la fin. J'ai trouvé cette équipe très agréable à coatcher, avec des jeunes à l'écoute.
Merci à vous sept vous m'avez fait prendre un réel plaisir d'être à vos coté.
@+ momo
2.
les propriétaires de l'audi
2013-02-19 19:14:14
Effectivement, je confirme, Régine, la discussion a été super longue, mais nous avons enfin retrouvé notre Cricri REPORTER au top de sa forme (même au régime).
Sinon ravie de constater Cricri que ce petit tour en bolide allemand avec toutes ses options restera gravé dans ta mémoire.
Une chose positive quand même, dans toute cette aventure, la prochaine fois, évite d'aller chez le coiffeur et demande plutôt à faire un petit tour en Audi, tu économiseras 14 euros et tes enfants resteront ainsi fiers de la coupe de leur papa.
Encore merci pour ce bon moment de rigolade
3.
"ta copine"
2013-02-18 13:37:40
Merci mon p'tit cricri pour cet instant de rigolade !
J'aime bien quand tu nous envoies avec quelques mots sur "une autre planète !"......
J'en veux d'autre des lundis comme celui là !!! et Karine aussi, j'en suis sûre !!
Je ne vous raconte pas ce qu'il a fallut dire pour obtenir un nouveau commentaire de notre cricri, j'en résume qu'a force de nous entendre le supplier, il a craqué !!!! YES! yes! et re'yes !!!!
Karine : Pas besoin de sortir le bras pour tourner à gauche "change ton clignotant".
4.
audi...moi pas que c'est pas vrai !
2013-02-16 21:54:28
40 minutes de route à bord du véhicule de la famille Butrot , une véritable aventure au coin de la rue !!
La réputation des voitures allemandes n’étant plus à faire , je m’installe impatient mais confiant dans le siège passager du petit bolide . Je m’imagine déjà cheveux au vent , musique à tue tête, le soleil dans les yeux , parcourir les trente kilomètres qui nous sépare de Mortagne…Me voilà soudain, Omar Sy dans la scène d’ouverture du film intouchables.
Petite marche arrière , manœuvre facile, nous quittons le parking sous le regard envieux des personnes présentes . Je frime un peu, mais y a de quoi !
Petite accélération, première , deuxième, le moteur hurle avec bonheur ses 200 Cv , nous nous engageons sur la route.
Et là c’est le drame… noir total !!
La garniture du plafond me tombe sur la tête , endommageant de manière définitive cette coupe qui m’a couté 14 euros le matin même, et qui faisait la fierté de mes enfants. Je remarque également rapidement que les clignotants ne fonctionnent plus. Karine passe sans cesse, le bras à travers la vitre pour indiquer aux véhicules qu’elle désire tourner et qu’il vaut mieux la laisser faire. Bizarrement une certaine angoisse s’empare de moi et j’essaie d’ouvrir ma vitre pour respirer une petite bouffée d’air frais. Karine me retient aussitôt en hurlant un « Non !! » qui me glace sur place. En fait le mécanisme ne fonctionne plus et appuyer sur ce pauvre bouton aurait eu comme effet étrange de couper le moteur ! La radio dont le son élevé n’est plus réglable diffuse en continu un best of des chœurs de l’armée rouge. Je continue pourtant à sourire bêtement en croisant les doigts , et en priant St Christophe de bien vouloir nous accompagner jusqu’à Mortagne. De peur je fais pipi sur mon siège…
Karine me rassure en m’expliquant que les freins sont bons à faire et que Mano a réchappé lui-même les pneus avec un couteau à huitres.
Les soubresauts du moteur augmentent encore mon inquiétude , la fumée qui s’échappe du pot d’échappement recouvre de noir l’autocollant greenpeace collé sur la lunette arrière, et soudain la pancarte Mortagne apparait , il était temps j’étais à deux doigts de sauter en marche.
Nous arrivons devant la salle, j’ouvre la porte , mes jambes flageolent , je suis blafard mais vivant !

Les sifflets incessants des arbitres du jour ne réussiront pas à gâcher le bonheur que j’ai d’être enfin arrivé à destination. Leurs 42 fautes sifflées sur un match très correct , ne parviendront pas à entamer ma joie d’être présent dans cette salle. Les 7 zoranges font une prestation très sérieuse et gagnent de 20 points un match dans lequel ils n’auront jamais été inquiétés (eux !) . Une mécanique bien huilée , de bonnes accélérations , un moteur qui ne s’essouffle pas , des voyants au vert….le succès était au bout de la route , victoire 39 -59.

cricri
5.
mauvaise Foy
2012-10-14 17:09:39
"on aurait du gagner..." toute la déception du coach de St Foy s’exprimait à travers ces quelques mots, glanés au bout du bar de 13Septiers, lors de notre premier match à « domicile ».
Gentil comme je suis, je l’ai regardé avec mon air attristé , j’ai haussé les épaules et j’ai replongé le nez dans ma tasse à café .
Pourtant si j’avais eu du courage, je lui aurai dit, « ben non mon gars, cette victoire les zoranges ils l’on mérité parce qu’ils se sont battus avec leur tripes, parce qu’ils n’ont rien lâchés, parce que boostés par un Baptiste de feu , un Théo aux rebonds, un Logan dans le timing, un Quentin plein de jus, un Kenzo à la dernière passe, un Corentin infatigable, un Antoine costaud en défense, Un Pierre aérien, et un Mathis collectif et bien non franchement hier ils ne pouvaient pas gagner. »
En résumé j'aurai argumenté avec cette petite dose de mauvaise foy, qui caractérise les supporters passionnés que nous sommes.

cricri
6.
l'orange a du jus !
2012-09-10 06:09:02
Coopération territoriale deux mots qui semblent sortis tout droit du dictionnaire de l'administration fiscale. Deux mots pour baptiser, ce qu'on appelait précédemment les ententes. Deux mots qui regroupent surtout une vingtaine de joueurs pour la catégorie benjamin garçon.
Bon à dire vrai, au départ j'ai eu un peu de mal avec le nom de l'équipe ( CT 13 SEPTIERS / SGVB / GUYONNIERE !! )et la couleur de leurs maillots (orange). 4 ans à écumer les salles du canton en hurlant jaunes et noirs allez allez,,,ou encore allez St georges ton supporter est là, et brutalement je me retrouve devant 9 oranges pressés, survitaminés et parfois même un peu givrés.
La surprise passée, les sensations reviennent, et alors là pas mal du tout...l'orange n'est pas amer.
Premier tournoi et première victoire, le niveau était un peu faible c'est vrai, mais je me demande au vu de leur prestation, si les gars n'auraient pas eu leur place en accès région. Je crois savoir que des problèmes liés à l'arbitrage leur ont fermé cette porte, Enfin pas grave, je suis sûr que cette équipe va jouer les premiers rôles en D1. Et puis le principal n'est pas forcément là, les enfants n'ont pas vocation à remplacer la frustration de leurs parents. Ce qui est essentiel c'est qu'ils prennent du plaisir sur le terrain, pour que la COOP2 se transforme rapidement en COOP'ains,
cricri
Ajoutez votre commentaire
Votre nom :
*
Votre adresse mail :
ne sera ni affichée sur le site ni transmise à quiconque
Votre site web (facultatif) :
Votre commentaire :
*
* Champ obligatoire
envoyer